Comment éviter les problèmes de racine ?

Comment éviter les problèmes de racineDes racines saines sont la base d’une plante saine. C’est pourquoi il est important de garder les racines d’une plante saines. Vous diminuez ainsi le risque d’attaque par les champignons et la pourriture des racines. Différents facteurs influent sur la présence de champignons, comme l’apport en eau, le climat, la fertilisation et l’hygiène. Dans cet article, notre spécialiste vous explique ce que sont les champignons et quels sont les facteurs qui diminuent le risque de champignon. Il vous donne aussi des conseils pour éviter les problèmes de racines.

Champignons

Dans de nombreux cas, les plantes et les champignons vivent en symbiose. Cela signifie que tant la plante que le champignon en tire un avantage. Par exemple, une plante peut absorber davantage de nutriments via le champignon et que celui-ci peut ensuite retrouver des nutriments dans la plante. 80 à 90% de toutes les plantes vivent en symbiose avec les champignons.
Outre les champignons qui vivent en symbiose avec les plantes, il y a des champignons qui sont des parasites. Cela signifie que le champignon tire parti de la plante, mais que la plante en souffre, par exemple quand le champignon absorbe des nutriments importants de la plante. Ces champignons peuvent attaquer les racines de la plante et cela cause des problèmes aux racines. Vous devez donc éviter ces champignons.

Mesures contre les problèmes de racine

Comme déjà mentionné, il y a plusieurs facteurs qui influent sur l’apparition et la présence des champignons comme l’apport en eau, le climat, la fertilisation et l’hygiène.

Apport en eau

Pour certaines cultures, il peut être dangereux de laisser les racines ou les plantes trop longtemps dans un substrat humide. D’une part, la respiration dans le milieu radiculaire stagne, ce qui peut entrainer une réduction de la croissance. D’autre part, la pression radiculaire va augmenter. Lorsque la plante n’a plus la possibilité d’évaporer ou de manière insuffissante, cette pression ne va faire qu’augmenter et les racines vont être attaquées/affaiblies, ce qui les expose davantage aux champignons.

Climat

La température des racines est très importante. Veillez à avoir une température suffisante dans le système radiculaire pour garder des racines saines et fortes. Comme les racines absorbent la chaleur dans le substrat uniquement par irradiance, vous devez veiller à ce que les racines reçoivent suffisamment de chaleur par le filet inférieur ou les tubes de chauffage. Veillez aussi à ce qu’il n’y ait pas de trop grandes variations du climat.

Fertilisation

Lors de la fertilisation, une bonne conductivité est souvent problèmatique. Lorsque sa valeur est trop élevée ou trop basse, cela a des conséquences pour votre culture. Avec une bonne valeur EC, suffisamment de nutriments sont encore absorbés, sans ralentir la croissance radiculaire.

Hygiène

L’hygiène dans une serre est de toute façon primordiale. Avec une bonne hygiène d’entreprise vous diminuez le risque de champignons parasites. En procédant à un protocole de nettoyage et de désinfection des mains et des chaussures avant d’entrer dans la serre vous réduisez le risque de champignons parasites dans la serre. Veillez aussi à ce que le matériel utilisé – tel que des couteaux et des ciseaux – soit régulièrement nettoyés.

Augmenter la résistance de la plante

Au cours des dernières années, on a vu apparaitre de plus en plus de produits pour la résistance de la plante. Ces produits permettent de renforcer le mécanisme de défense naturel de la plante, pour que la plante réagisse plus vite et plus vigoureusement aux situations de stress et aux maladies (tels que les champignons). L’effet des produits qui augmentent la résistance de la plante est comparable à l’effet des vitamines chez l’homme : elles renforcent le système immunitaire, si bien que nous sommes moins vite malades et quand nous sommes malades, nous guérissons plus rapidement.

En bref…

Dans les grandes lignes, cela revient à dire qu’il faut garder la plante la plus vitale et saine possible. Vous évitez ainsi les problèmes majeurs dans le domaine des dommages radiculaires et vous avez dès lors moins besoin d'utiliser des agents chimiques pour protéger les plantes.