Comment combattre les thrips ?

Thirps comment combattre les thripsLes thrips sont de petits insectes qui causent de gros dégâts à différentes plantes. Il existe différentes sortes de thrips. Les parasites les plus fréquents dans une serre sont les thrips californiens Frankliniella occidentalis, les Thrips tabaci, mais aussi les Thrips fuscipennis et Echinothrips americanus. Une nouvelle espèce est le thrip de fleurs japonaises (Thrips setosus), que l’on retrouve surtout dans les hortensias.

Dégâts par les thrips

Les thrips recherchent principalement les fleurs, mais on les trouve aussi dans les feuilles. Les oeufs sont déposés dans la feuille, les sépales et les pétales. Comme ils bougent beaucoup, les thrips se propagent rapidement dans la plante. Les larves des thrips piquent ensuite dans le tissu de surface de la plante et provoquent ainsi une rétractation des cellules. Le résultat total après de nombreuses piqûres sur la feuille est un ensemble de taches grises argentées avec des points noirs dedans. Dans les cas les plus graves, cela peut entrainer le dessèchement. Sur le poivon, cela provoque en outre des excroissances verruqueuses.

Outres les dégâts à la plante, les thrips peuvent causer d’autres dégâts, notamment par la transmisison de virus. Les thrips sont connus pour transmettre le virus des taches bronzées de la tomate (Tomato spotted wilt virus (TSWV)).

Signaler les thrips

Les larves de thrips sont oranges, jaunes ou vertes et font environ 1 mm de longueur. Un thrip adulte est brun ou noir et fait environ 1-2 mm de long. Les thrips sont les plus faciles à signaler à l’aide de rouleaux ou de plaque de signalement. On peut les combattre à l’aide notamment d’acariens prédateurs ou de punaises assassins.

 Signaler les thrips Frankliniella occidentalis
Signaler les thrips Thrips tabaci
 Signaler les thrips Thrips fuscipennis rozentrips
 Frankliniella occidentalis  Thrips tabaci  Thrips fuscipennis
     
 Signaler les thrips Echinothrips americanus  Signaler les thrips Trips setosus  
 Echinothrips americanus  Thrips setosus  

 

Combattre les thrips

Combattre les thrips est difficile. C’est notamment dû au fait que plusieurs espèces sont résistantes à un nombre croissant de produits phytopharmaceutiques, mais aussi parce que l’on a retiré l’autorisation pour de nombreux produits phytopharmaceutiques On peut combattre les thrips à l’aide notamment d’acariens prédateurs ou de punaises assassins. Pour un aperçu de tous les produits autorisés pour votre culture, utilisez le Guide de conseils de pulvérisation.