Comment combattre les algues dans le bassin ?

Lutter contre les algues dans le bassin


Dans l’eau stagnante, on peut voir apparaître un développement important des algues. Cela a plusieurs conséquences négatives. Tout d’abord, la prolifération des algues est mauvaise pour la qualité de l’eau. De plus, les algues provoquent des obstructions dans les canalisations, les pompes et les compte-gouttes. C’est la raison pour laquelle il est important d’éviter autant que possible les algues et, le cas échéant, de les combattre. Nous vous donnons quelques conseils.

Empêcher les algues

  • Les algues ont besoin de lumière et de chaleur. En protégeant le bassin contre la lumière avec une bâche anti-algues, les algues n’ont pas la possibilité de se développer.
  • Les algues se nourrissent de sédiments et de vase, en gardant le bassin propre, vous supprimez cette source d’alimentation, de sorte que les algues ne puisse pas proliférer. Vous pouvez aussi faire nettoyer le bassin par des professionnels.
  • C’est dans l’eau stagnante que les algues prolifèrent le mieux, Veillez dès lors à ce que l’eau reste toujours en circulation en plaçant des pompes dans le bassin. Elles renvoient l’eau dans le bassin par des jets. Cela contribue à augmenter le niveau d’oxygène et donc à diminuer le niveau d’azote. Les algues disposent ainsi de moins de nutriments (les algues vivent notamment d’azote).
  • Si le niveau de l’eau est élevé, la couche inférieure d’eau dans le silo ou dans le bassin chauffe moins vite, ce qui limite la prolifération des algues. Il y a également moins de turbulences et donc une dissémination des saletés et ainsi de l’encrassement du système de filtration – lors d’une grosse averse. Essayez donc de maintenir le niveau de l’eau le plus haut possible.
  • Evitez la contamination provenant d’une autre source, comme l’entrée des eaux usées.

Combattre les algues

  • Lorsqu’il y a malgré tout des algues dans le bassin, vous pouvez les combattre en diminuant le pH de l’eau. Avec un pH inférieur à 6, il n’y a pratiquement plus de problème d’algues. Vous pouvez corriger le pH avec de l’acide sulfurique à 37%. Utilisez un dosage de 20 litres d’acide sulfurique 37% pour 1000 litres d’eau (dans le schéma nutritionnel, il faut tenir compte de la diminution du pH, prenez dès lors un échantillon d’eau assez régulièrement).
  • Lorsque vous faites l’appoint, veillez à ce que la solution ne soit pas en contact avec la bâche. L’acide sulfurique peut en effet attaquer la bâche du bassin, C’est pourquoi il faut doser la solution dans un verre doseur et essayer de verser le produit si possible au centre du bassin, ne le faites pas couler sur le côté !
  • Pour de nombreuses pollutions organiques, vous pouvez travailler en complément avec du peroxyde d’hydrogène et/ou Huwa-San dans le bassin. Application : de préférence en fin d’après-midi avec un dosage de 10 litres par m³ d’eau. Le peroxyde d’hydrogène réagit vite et il disparaît donc aussi rapidement. Avec les languettes de peroxyde d’hydrogène, on peut mesurer la quantité de principes actifs qu’il reste dans l’eau. L’objectif est que le peroxyde d’hydrogène agisse dans tout le bassin.
  • On peut également utiliser le produit Proteck de manière préventive. Pour ce faire, utilisez 1 litre de produit pour 250m³ d’eau de bassin. Le pH du bassin doit alors être de 7 maximum (diminuez un pH supérieur avec de l’acide sulfurique). Dosez le produit dans les coins du bassin et répétez le traitement après une averse. Tenez compte du fait que la teneur en cuivre peut ainsi augmenter. Vous pouvez compenser cela en diminuant le cuivre dans le bac à fumier. Commencez l’application à temps.L'entretien de la propreté est moins gourmand que d’enlever les saletés. Si des poissons nagent dans le bassin, vous ne pouvez pas utiliser Proteck. Lorsque les algues meurent, le taux d’oxygène diminue temporairement dans l’eau du bassin, ce qui peut faire mourir les poissons.
  • Après avoir combattu les algues dans le bassin ou le réservoir, mesurez toujours le pH et le taux de peroxyde pour voir si vous pouvez utiliser l’eau en toute sécurité pour les plantes.
  • Pensez à votre propre sécurité et portez toujours des vêtements de protection lorsque vous travaillez avec des substances chimiques.

Attention à l’eau au fond du bassin

Dans la pratique, nous voyons que l’eau au fond du bassin n’est pas toujours de bonne qualité. C’est dû au fait qu’il y a souvent de la vase qui se forme au fond à causes des algues mortes et des feuilles en décomposition. Veillez dès lors à ce que le point d’aspiration ne se trouve pas trop près du fond, pour que l’eau sale ne soit pas renvoyée comme eau d’irrigation, si c’est le cas pendant un moment, par exemple lors des périodes sèches, veillez à placer le point d’aspiration à un niveau plus élevé lorsque le bassin est rempli. En cas de sécheresse, des mesures complémentaires sont nécessaires ; faites-vous dès lors conseiller par un spécialiste. L’oxygénation et l’emploi de peroxyde d’hydrogène peuvent contribuer à améliorer la qualité de l’eau au fond du bassin, mais cela prend du temps.