Comment combattre la mouche blanche ?

Comment combattre la mouche blancheLa mouche blanche, aussi appelée aleurode, est un parasite très fréquent en horticulture, tant en culture maraîchère qu’en culture ornementale. L’insecte endommage les plantes en suçant la sève des plantes. Elle affaiblit ainsi la plante, ce qui entraine une croissance réduite, des malformations, un jaunissement de la feuille et/ou la chute de la feuille. Les larves secrètent en outre de la cire et du meillat dans lequel les fumagines peuvent se développer, ce qui pollue la plante et réduit la photosynthèse. Ce parasite peut aussi transmettre des virus. Toutes ces conséquences engendrent une baisse de la production.

Aleurode des serres et aleurode du tabac

L’aleurode des serres Trialeurodes vaporariorum et l’aleurode du tabac Bemisia tabaci constituent une menace importante pour les plantes, surtout parce qu’elles sont de plus en plus résistantes aux insecticides autorisés. Combattre la mouche blanche se fait dès lors plus souvent à l’aide d’ennemis naturels.

Signaler la mouche blanche

Signaler la mouche blanche au début d’une nouvelle culture est important. La mouche blanche fait seulement 1 à 3 mm et se caractérise par ses ailes blanches de forme similaire et ses 7 antennes. Les parasites se logent souvent sous les jeunes feuilles. De plus, elle y dépose ses oeufs – qui sont souvent blancs au départ mais qui prennent une couleur plus foncée au bout de 2 jours. En surveillant bien, notamment à l’aide de plaques de signalement, on peut intervenir à temps avec des produits bio. C’est surtout important pour les aleurodes du tabac, car elle dépose leurs oeufs sur toute la plante et s'y installe. Si une intervention est nécessaire, toute la plante est concernée.

Combattre la mouche blanche

On peut combattre la mouche blanche à l’aide d’ennemis naturels comme les ichneumons et les acariens prédateurs. Pour effectuer la bonne stratégie de lutte, il importe de distinguer les Aleurodes des serres des aleurodes du tabac. Pour un aperçu de tous les produits autorisés pour votre culture, utilisez le Guide de conseils de pulvérisation.