Comment combattre la maladie des taches noires (Cladosporium fulvum) ?

Comment combattre la maladie des taches noires Cladosporium fulvumCladosporium fulvum, aussi appelée maladie des taches noires est une maladie fongique qui peut causer des dommages irrémédiables dans une culture de tomates. Le champignon est visible pour la première fois sur les feuilles anciennes car il y a une période latente d’au moins une semaine entre l’infection et l’apparition des symtomes. Un climat frais et humide avec peu de circulation d’air représente des conditions idéales dans lequel le champignon se développe. La propagation du champignon se fait par les spores.

Reconnaitre la maladie des "taches noires"

Cladosporium fulvum est reconnaissable aux taches jaunes présentes sous la feuille. Plus tard, ces taches deviendront brunes car le champignon commencera à produire des spores. Si le champingnon n'est pas traité, les tâches se propageront au côté supérieur de la feuille. Au stade final, les feuilles flétrissent et se dessèchent, pour autant qu’il en reste encore sur la plante. Par contre, les tiges et les pétioles sont-elles épargnées. Les couronnes de la tomate peuvent aussi présenter une décoloration brune.

Propagation de la maladie des "taches noires"

La propagation de la maladie fongique est possible grâce aux spores qui peuvent survivre de 9 à 12 mois dans des conditions sèches. La maladie se développe le plus rapidement avec une humidité supérieure à 85%. La plante est infectée quand les spores se mettent sur le côté inférieur des feuilles. Environ 10 jours après l’infection, le champignon développe des spores qui seront ensuite propagés par les tomates.

Combattre la maladie des "taches noires"

Jusqu’à présent, il n’est pas encore possible de combattre la maladie des taches noires avec un produit phytopharmaceutique bio. On peut par contre prendre une série de mesures qui permettent de contrôler la maladie :

  • Enlever de la serre, les feuilles qui commencent à être attaquées ;
  • Les spores peuvent encore être présents après la rotation des cultures. C’est la raison pour laquelle vous devez supprimer tous les résidus végétaux lors de la rotation de cultures.
  • Une hygiène de l’entreprise stricte est donc très importante. Inspirez vous pour cela de notre feuille de route pour la rotation de culture et de notre protocole de désinfection pour la tomate.

Mesures préventives

L’emploi de variétés résistantes est la principale mesure préventive, mais vous pouvez prendre d’autres mesures préventives :

  • Veillez à ce que la plante ait suffisamment d’air. Vous pouvez le faire en coupant les feuilles à temps et en la proximité entre les plantes ;
  • Essayez d’éviter que la plante soit humide ;
  • Procédez si possible à une déhumidification active.