Comment rédiger un plan d’hygiène?

Comment rédiger un plan dhygièneLes maladies des plantes et les agents pathogènes peuvent se propager de différentes manières, par exemple par les personnes, l’air, l’eau, les plants, les insectes et les outils. L’hygiène de l’entreprise vise à tenir à l’écart et à supprimer ces maladies et ces agents pathogènes de votre culture. Pour appliquer une méthode de travail la plus hygiénique possible, il est recommandé de rédiger un plan d’hygiène. Cela permet de contrôler au mieux l’hygiène de l’entreprise et donc de la garantir. Mais comment rédiger un plan d’hygiène ? Notre spécialiste vous l’explique.

Contenu du plan d’hygiène

Un plan d’hygiène décrit des mesures d'hygiène à prendre dans votre entreprise et la fréquence et les moments auxquels il faut prendre lesdites mesures. Sont également repris dans le plan d’hygiène, la manière et la fréquence des contrôles internes de l’hygiène.

Domaines à risque lors de la rédaction du plan d’hygiène

Chaque plante est confrontée à des maladies spécifiques et chaque entreprise est confrontée à des situations spécifiques. Il n’y a donc pas de plan d’hygiène général et la rédaction d’un plan d’hygiène est donc toujours fait sur mesure. Mais chaque entreprise est confrontée aux mêmes domaines à risques :

  • Personnes :des mesures d'hygiène concernant la désinfection des mains et des pieds, le port de vêtements tels qu'une combinaison et un protocole d'hygiène pour les visiteurs réduisent le risque de contamination par les personnes.
  • Eau : la désinfection de l'eau sous forme de filtres UV, de chauffage ou au moyen d'un appareil ECA permet de réduire le risque de contamination de l'eau.
  • Matériaux et outils : le nettoyage régulier de la serre et des outils utilisés réduit le risque de contamination par ces matériaux.
  • Matériel de sortie : la responsabilité de l'hygiène dans ce domaine incombe aux entreprises de production de semences et aux phytogénéticiens. Par conséquent, vérifiez avec le producteur comment l'hygiène est réglementée. Par exemple, dans quelle mesure les chariots (danois) sur lesquels les plantes sont livrées sont-ils propres ?

Respecter le plan d’hygiène

Lorsque vous avez rédigé un plan d’hygiène pour votre entreprise, la seconde étape est de le respecter. Veillez à ce que les employés et les visiteurs (dont les fournisseurs) de l’entreprise soient informés du protocole d’hygiène en vigueur, pour qu’ils puissent appliquer les règles. Pour se faire, proposez les dispositifs nécessaires (comme des gants, des vestes pour clients, des filets pour les cheveux) ; vous êtes le responsable !


Accompagnement personnalisé :

Nous savons par expérience, que chaque serre nécessite une approche différente. C'est pourquoi nous mettons à votre disposition notre spécialiste, qui sera ravi de vous fournir des conseils adaptés à vos besoins.
 

Plus d'informations :

Pour obtenir plus d'informations concernant l'article ci-dessus, n'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous. Nous nous engageons à vous répondre sous 24h.